En quoi sont faits les gilets pare-balles ? | Tactique Delta

Soldes d'hiver ! -12% avec le code HIVER.

En quoi sont faits les gilets pare-balles ?

En quoi sont faits les gilets pare-balles ?

de lecture

Vous vous intéressez à la fabrication des gilets pare-balles, mais vous n'avez aucune idée de ce qui les compose ?

Aujourd’hui, le domaine du gilet pare-balles regroupe un grand nombre de fabricants, et ce, partout dans le monde. Ces entreprises cherchent constamment à proposer la meilleure qualité afin d'assurer une protection optimale face aux différentes menaces.

D’autre part, en ce qui concerne le poids, même quelques centaines de grammes d’écart peuvent faire la différence. Pour cette raison, les fabricants tentent toujours d’alléger leurs gilets, tout en maintenant un seuil de protection élevé. Si vous voulez tout savoir sur ces fameuses vestes protectrices, nous vous conseillons vivement de lire notre article. Ici, vous allez apprendre :

  • La composition des gilets pare-balles
  • Les différents type de kevlar
  • Les matériaux utilisés au sein des gilets pare-balles

Commençons sans plus attendre ! 

Gilets Pare-Balles

Quelle est la composition des gilets pare-balles ?

Les matériaux utilisés dans la fabrication d’un gilet pare-balles varient en fonction de l’usage pour lequel il a été conçu. Ainsi, un gilet pare-balles créé pour les militaires qui ont pour mission de défendre un point se doit d'être extrêmement résistant, même s’il sera plutôt lourd.

Les soldats d’intervention, quant à eux, doivent porter des gilets qui ne risquent pas de limiter leur mobilité. Ces derniers doivent donc être souples et suffisamment légers. Ici, nous allons faire le tour des différents types de gilets pare-balles, en mettant l’accent sur leurs points forts et leurs points faibles. 

Le gilet pare-balles en kevlar

Le kevlar a été développé par DuPont de Nemours, qui est un groupe américain spécialisé dans la chimie. La compagnie est aussi connue pour avoir créé les premiers gilets pare-balles en kevlar. Cette matière est une fibre hydrocarbonée. Elle présente des caractéristiques uniques qui lui permettent d’être à la fois solide et légère. Elle est aussi capable de résister à plusieurs types d’agressions, dont l’impact à haute vélocité et les explosions. Ces traits ont permis au groupe DuPont de Nemours de confectionner des gilets pare-balles révolutionnaires. 

Le kevlar a été inventé par Stephanie Kwolek, en 1964. Quatre ans plus tard, soit en 1970, DuPont de Nemours a produit ses premiers gilets pare-balles en kevlar. Il est également intéressant de noter que le succès de ces gilets était surtout dû au fait que ces derniers étaient tellement fins, qu’ils étaient presque imperceptibles sous les vêtements. Vers la fin des années 80’, le secteur de la recherche et du développement de DuPont de Nemours présente le kevlar de la deuxième génération, qu’il baptisa kevlar 129. Ce dernier offrait une meilleure protection contre les balles à haute vélocité, comme celles du fameux 9 mm FMJ.

En 1995, les chercheurs ont découvert un autre type de kevlar, qui est le kevlar correctionnel. Ce dernier se distingue par sa capacité unique à résister aux coups d’armes blanches. C’est pour cette raison qu’il a surtout été utilisé par les forces de l’ordre, contrairement aux militaires qui ont favorisé les gilets qui offraient une meilleure résistance contre les balles de gros calibre.

Le groupe DuPont a aussi créé le kevlar Protera, en 1996. La compagnie affirme que ce type de kevlar est de qualité supérieure. En effet, selon le fabricant, cette matière présente une constitution moléculaire unique, qui explique son poids avantageux, sa flexibilité, et sa protection optimale contre les balles. De plus, grâce aux avancées technologiques et à un processus de fabrication moderne, la solidité et la résistance du kevlar Protera se sont vues améliorées. 

Le kevlar XP fait partie des modèles les plus récents. Bien entendu, la technologie utilisée dans la création de ce type de kevlar est patentée au nom de DuPont. Ce dernier n’offre pas moins de 15 % de résistance additionnelle à la déformation et il est considérablement plus solide, dans sa globalité.

La matière est présente dans les gilets pare-balles destinés aux troupes qui sont souvent en mouvement, car elle offre plus de confort et le poids d’un de ses gilets peut peser jusqu’à 1 kg de moins qu’un gilet en kevlar classique. Par ailleurs, la version S104 de ce kevlar est significativement plus pratique sous l’eau, ce qui rend ses gilets particulièrement efficaces dans les zones tropicales, là où il pleut le plus souvent.

La composition chimique du gilet pare-balles en kevlar

Le kevlar, de son nom scientifique : le Poly-para-phénylène téréphtalamide, s’est facilement forgé une excellente réputation dans la culture populaire mondiale, notamment, grâce aux films hollywoodiens et aux jeux vidéo. Cela dit, ce sont surtout les adeptes des armes à feu qui peuvent le juger à sa juste valeur.

En effet, grâce à cette matière, le taux de survie des officiers de police et des militaires s’est vu décupler en peu de temps. De plus, comme nous l’avons indiqué plus haut, ces gilets pare-balles sont également légers et ils ne risquent pas de limiter l’agilité de ceux qui les portent. Le succès du kevlar s’explique par trois éléments essentiels, que nous vous expliquons ici.

Pour comprendre l’efficacité du kevlar, il faut s’intéresser à sa technologie, sa composition chimique et aux matériaux utilisés dans sa confection :

La technologie des gilets pare-balles en kevlar

Les vestes protectrices en kevlar sont créées de manière à ce qu’elles puissent stopper les balles. Elles sont même en mesure de ralentir des projectiles de gros calibre, les rendant potentiellement moins mortels. Lors de la conception, les experts s’assurent que le gilet peut couvrir le maximum des scénarios les plus probables et les plus dangereux.

Notez aussi qu’une des technologies kevlar les plus récentes est celle de l’armure liquide. Ce type de kevlar est encore en développement et est uniquement accessible par l’armée américaine, pour le moment. Il a été créé dans le but d’offrir la meilleure protection tout en étant particulièrement léger et confortable. Sur le terrain, un tel gilet devient clairement un avantage de taille. En effet, grâce à lui, les soldats seront plus rapides et plus agiles que jamais.

Les éléments chimiques qu’on retrouve dans les gilets pare-balles en kevlar

La formule chimique du kevlar est la suivante : C14H14N204. Le groupe carboxylique et le groupe moléculaire aminique définissent le type de protection de la veste. Ils décident donc de sa capacité à absorber le choc, en fonction de son poids.

Si le gilet en kevlar est si résistant, c’est surtout pour sa composition chimique et la manière avec laquelle il est fabriqué. La confection commence donc avec une série de fils de molécules, qui constituent toute une surface lorsqu’ils sont placés les uns à côté des autres. Ce contact entre les molécules d’hydrogène génère alors un lien puissant qui solidifie la matière et lui permet de résister aux chocs les plus intenses. Cela explique pourquoi le kevlar est dix fois plus durable que l’acier.

Le kevlar se constitue essentiellement de para-aramides. C’est cette matière qui lui permet d’être spécialement flexible et qui lui procure la légèreté qu’on lui connaît. La constitution chimique nécessaire pour faire un gilet pare-balles en kevlar consiste en un groupe carboxylique et un groupe moléculaire aminique qui produisent une formation polymère AABB. Avec l’acide sulfurique, on obtient un liquide qui se solidifie avec le temps. Ce dernier peut être extrait sous trois formes différentes : en poudre, en forme de fibres, ou en pâte.

Plaques Balistique

Les différents types de kevlar

Au total, on trouve trois types de protection en kevlar dans les gilets pare-balles :

  • La protection balistique (contre les balles)
  • La protection contre les couteaux
  • La protection contre toutes sortes d’objets contondants

Il est important de noter que la protection balistique en kevlar se divise en deux catégories : les armures dites solides (qui sont capables de résister à des calibres importants) et les armures légères (qui ne peuvent absorber que les balles de petits calibres). 

De même, il y a deux catégories de protection kevlar contre les couteaux et contre les objets contondants. Ces dernières sont le KR1 et le KR2 pour la protection contre les couteaux et le KR1 / SP1 et le KR2 / SP2 pour les objets contondants.

Essentiellement, les gilets pare-balles sont conçus pour protéger ceux qui travaillent dans des conditions dangereuses, notamment là où la criminalité est la plus élevée. Pour cette raison, ils doivent aussi bien résister aux balles qu’aux coups de couteaux. 

Depuis la création de la toute première armure protectrice, la technologie n’a jamais cessé d’évoluer. Avec l’arrivée des armes à feu, la technologie de protection n’a pas eu autre choix que de suivre, afin de limiter les dégâts. Les gilets pare-balles modernes se constituent d’une multitude de plaques qui se situent tout autour du corps, pour offrir une protection optimale. La veste doit également être suffisamment légère pour être portée pendant de longues heures et il est impératif qu’elle soit assez confortable afin de ne pas handicaper la mobilité du porteur.

Les modèles les plus récents présentent une variété d’options ergonomiques qui leur permettent d’être encore plus fiables. Ils incluent aussi davantage de protection, notamment sur les côtés, là où les gilets sont souvent les plus vulnérables. Le tissu des gilets pare-balles conçus pour être utilisés dans les régions les plus chaudes réduit l’absorption de la chaleur et empêche la pénétration de la sueur, ce qui limite la dégradation des vestes protectrices.

Les matériaux utilisés dans les meilleurs gilets pare-balles

Tous les gilets pare-balles récemment conçus ne sont pas obligatoirement d’excellente qualité. Afin de trouver les meilleurs gilets, pensez à chercher ceux composés des matériaux suivants :

Le Spectra

La protection Spectra a été créée par la compagnie Honeywell, aux Etats-Unis. Il s’agit d’un des meilleurs fabricants de gilets pare-balles au monde, puisque l’entreprise a été en mesure d’équiper les forces de l’ordre ainsi que les militaires du pays, pendant plus de deux décennies. La société est connue pour sa capacité à innover. C’est ainsi qu’elle a été en mesure de développer le Spectra Shield 2, qui est la version supérieure du Spectra classique. 

On peut prendre l’exemple de l’armure Spectra SR-3124, qui se distingue par sa fibre Spectra 3000. Il s’agit là d’une combinaison complète, qui inclut le gilet pare-balles et le casque. Par contre, les armures SA-3113 et SA-3118 constituent des combinaisons légères, mais qui offrent une bonne protection balistique et un confort optimal pour les longs déplacements. Par ailleurs, l’armure SA-1211 est toujours utilisée, en ce moment. Elle se distingue par sa capacité exceptionnelle à résister aux objets contondants et à toute sorte d’armes blanches.

Le Gold Flex

Il s’agit également d’une matière développée par la société Honeywell. Elle se compose de plusieurs fibres synthétiques et on la trouve souvent dans les gilets balistiques. AlliedSignal, qui est le groupe qui a acheté HoneyWell et qui a repris son nom par la suite, était le premier à avoir utilisé la même technologie pour créer une autre matière et qui n’est autre que le Gold Shield. 

Aujourd’hui, on trouve exactement trois types de plaques :

  • Le Gold Shield : il est créé en utilisant des fibres en aramides au lieu de celles en Spectra 
  • Gold Shield PCR : utilisable dans les gilets et les casques les plus résistants
  • GoldFlex : utilisable dans les gilets pare-balles tactiques 

Le Dyneema

Le Dyneema est une fibre extrêmement populaire auprès des fabricants de gilets balistiques. Contrairement à la plupart des matières sophistiquées qu’on retrouve dans les vestes protectrices de haute gamme, celle-ci a été découverte par pur hasard. Ce fut en 1963, lorsque Ron Koningsveld et Albert Pennings faisaient des essais de cristallisation dans le but de réarranger les molécules de polyéthylène. Cette expérience leur a donc permis de cristalliser le polyéthylène en le mélangeant plutôt qu’en le refroidissant.

Gilet Pare-Balles pour Particulier

Voilà ! Maintenant, vous savez tout ce qu’il faut savoir sur la constitution des gilets pare-balles. Vous serez donc en mesure de bien choisir celui qu’il vous faudra prendre, en fonction de vos objectifs et sur la base des matériaux qui offrent le plus de sécurité et de confort.

Chez Tactique Delta, nous proposons de nombreuses collections de Gilet Pare-Balles de qualité supérieure, et autres équipements de protection, notamment des Plaques Balistiques. Si vous voulez compléter au mieux votre équipement de combat, vous pouvez parfaitement vous procurer notre Gilet Pare-Balles pour Particulier ! 

À vous de jouer !


Abonnez-vous pour recevoir nos articles !